Passerelle des gorges du Cher – La construction (1)

Passerelle des gorges du Cher – Le site

Quelques paysages …

Au début du XXe siècle, des milliers de clichés ont servi à la confection de très nombreuses cartes postales, vendues aux touristes de l’époque mais également aux habitants “locaux” qui utilisaient fréquemment ce moyen de communication bon marché. Les principaux sites touristiques, comme les monuments n’ont pas échappé aux objectifs des éditeurs de cartes postales.

La vallée du Cher, avec ses gorges et ses perspectives aujourd’hui disparues, les arbres ont grandi et se sont multipliés, ont été “mitraillées”. Même si les légendes indiquent “Lignerolles” ou “Près de Montluçon”, un oeil averti reconnaîtra des paysages de Saint-Genest : la plaine du Vieux-Bourg, les rochers encadrant la passerelle reliant les rives du Cher, le ruisseau de l’Ours, le chemin allant de Rillat au Château de l’Ours.


Le Château de la Mallerée

En 1301, Jean de la Garde, chevalier, prévôt et bailli de Villebret, fait hommage de son “domum de la Malarie” (La Mallerée). En1587, le château appartenait à la famille de Cordeboeuf-Beauvergier, et passa en 1650 à Victor Broé, conseiller au présidial de Riom, puis à la famille Peyrethon.
Au début du XXe siècle, il était encore en bon état. On ne voit actuellement plus dans la broussaille que quelques pans de murs délabrés qui se dressent sur la motte entourée de larges et profonds fossés, sur l’arrière.
La construction de plan rectangulaire à deux étages surmontés d’un toit à quatre pentes était flanquée, sur le pignon d’une tour carrée d’escalier, surmontée d’une sorte de guette en bois.

A. HUILLARD-BREHOLLES – “Titres de la maison de Bourbon”.


Le Château de Gouttières

Le Château de Gouttières, au sud de Montluçon, est assis sur l’éperon de confluence du Cher et du ruisseau Maréchat. Un château primitif appelé par la légende le château d’Hirondelle était édifié dès le IXe siècle, et fut démoli au Xe, lors des invasions des Magyars. Il fut reconstruit vers 1150 par Thomas Brandon, et dénommé Guottière, déformé en Gouttières. Il était alors l’un des châteaux les plus fortifiés de la région : cinq tours carrées, reliées par de puissantes murailles et doublées de larges fossés avec herse et pont-levis. Au XIIe siècle, Brandon, seigneur de Gouttières, lutte contre le seigneur de l’Ours, puis contre Archambaud 1er, seigneur de Montluçon. En 1170, le château est pris par Henri Plantagenêt, puis est enlevé aux Anglais, en 1188, par Philippe Auguste et Guy de Dampierre. En 1359, il est repris par Robert Knowles, lieutenant du Prince Noir, puis pillé en 1568 par les réformés. A la fin du XVIIIe siécle, il est vendu à Sébastien Bizet. Les tours, rasées, furent reconstruitent par la suite. Le château actuel, du XVe siècle, se compose d’un corps de bâtiment rectangulaire à deux niveaux avec deux grosses tours sur les façades latérales, une tour d’escalier et deux tourelles d’angle à l’arrière.

P. BOUGEROLLE – “Société d’Emulation du Bourbonnais, 1962-63”


L’église du bourg

Au XIXème siècle, les considérations stratégiques ayant conduit au développement du Vieux Bourg ne comptent plus et le choix d’un bourg-centre est lié davantage à la proximité des routes. C’est ainsi que le nouveau Saint-Genest, avec son église et sa mairie, va s’établir à quelque 200 mètres de la route Montluçon-Evaux sur la rive droite du Cher, à 10 kilomètres de Montluçon.

Jacques BROSSET – “Action Treize N°32”


La Chapelle du Vieux Bourg

C’est en 1213 que l’on trouve pour la première fois mentionnée dans les textes, la vieille église dédiée à sancti Genesti (saint Genest ou Genis), possession de l’abbaye de Menat. Toutefois l’implantation du bourg pourrait être plus ancienne, le patronage de saint Genest étant souvent l’indication de sites mérovingiens.

Jacques BROSSET – “en passant par la Combraille”

Charte du promeneur

  • Ne pas laisser de détritus.
  • Modérer ses cueillettes. Certaines plantes sont protégées et ne doivent pas être cueillies.
  • Respecter les chemins routes, pistes et chemins balisés.
  • Faire attention à son chien, l’attacher de préférence.
  • Respecter les autres usagers.
  • Ne pas faire de feu.
  • Ne pas piétiner les végétaux.
  • Respecter des zones de quiétude, notamment en période de reproduction (printemps, été).
  • Ne pas pêcher dans les mares, certains batraciens sont protégés.

    et pour nos amis motorisés

  • Respecter les itinéraires autorisés, ne pas faire du hors piste.

Inauguration de la passerelle des gorges du Cher – 19/11

inauguration-ruban

Le 19 novembre 2010, en présence de très nombreuses personnalités, M. KIEFFER, Secrétaire Général de la Sous-Préfecture de Montluçon, a officiellement inauguré la Passerelle des gorges du Cher, reliant les Communes de Lignerolles et Saint-Genest.

De gauche à droite sur la photographie : M. Marc MALBET, Conseiller Général, M. Michel TABUTIN, Vice-Président du Conseil Général, Mme Mireille SCHURCH, Sénatrice de l’Allier, Maire de Lignerolles, Mme Françoise CZEKAJ, Conseiller Général, M. Nicolas KIEFFER, Secrétaire Général de la Sous-Prefecture de Montluçon, M. Patrick MAIRE, Maire de Saint-Genest, M. Bernard LESTERLIN, Député, M. Bernard BARRAUX, Sénateur Honoraire, Conseiller Général, M. Christian CHITO, Président de la Communauté de Communes du Pays de Marcillat.

inauguration-discours

De gauche à droite sur la photographie : M. Bernard LESTERLIN, Député, M. Nicolas KIEFFER, Secrétaire Général de la Sous-Prefecture de Montluçon, Mme Mireille SCHURCH, Sénatrice de l’Allier, Maire de Lignerolles, M. Michel TABUTIN, Vice-Président du Conseil Général, M. Patrick MAIRE, Maire de Saint-Genest, M. Richard PREVOST, Président du Syndicat Mixte d’Aménagement Touristique.

Lors de son allocution de Bienvenue, Patrick MAIRE a insisté sur l’intéret de réalisation de projets structurants comme ces passerelles. Quelques extraits de son discours

(…) “C’est un grand plaisir pour moi de vous accueillir à l’occasion de l’inauguration de ces passerelles, traits d’union, entre nos communes de Lignerolles et Saint-Genest mais aussi entre la Communauté d’Agglomération de Montluçon et la Communauté de Communes de Marcillat._

Merci de votre présence à Saint-Genest qui marque l’importance que vous accordez à cette réalisation. Comme pour d’autres communes, le milieu naturel représente l’essentiel de notre patrimoine. Son aménagement raisonné pour des utilisations touristiques, sportives ou culturelles peut être un facteur de développement important pour l’avenir de notre village.

Après cette étape, importante mais non suffisante, nous allons nous attacher à améliorer le maillage de notre territoire en entretenant ou en créant des chemins utilisables pour ces utilisations.

Des décisions ont déjà été prises dans ce sens pour l’entretien des chemins de randonnées (par la Com Com mais aussi par la commune) et pour étudier la mise en valeur de ce patrimoine.

Je voudrais profiter de cette occasion pour rappeler aux personnes qui empruntent les chemins que le respect des autres utilisateurs (agriculteurs, randonneurs, etc.) et le respect du milieu naturel sont à l’origine d’un de nos slogans « Saint-Genest – Les chemins en liberté ».

Il est triste de voir que certains confondent encore « Chemins et Déchetteries » mais qu’ils sachent que les services de gendarmerie sont systématiquement alertés et que les auteurs de ces « incivilités » risquent de lourdes sanctions.” (…)

Quelques diaporamas …

http://saint-genest-03.fr/passerelle-des-gorges-du-cher-le-site

http://saint-genest-03.fr/passerelle-des-gorges-du-cher-la-construction-1

http://saint-genest-03.fr/passerelle-des-gorges-du-cher-la-construction-2

http://saint-genest-03.fr/passerelle-des-gorges-du-cher-reflets

Le Maire

On peut faire un lien vers cette page à partir d’une autre page du site.

Cet article ne sera pas visible dans les menus. Il permet d’afficher plus d’informations sur un sujet donné.

Cette page portant l’identifiant 45. On pourra faire un lien simplement depuis une autre page du site en insérant http://saint-genest-03.fr/le-maire dans celle-ci (la page origine). Ce qui donnera http://saint-genest-03.fr/le-maire, le titre de cette page annexe étant automatiquement repris en texte du lien.

On peut créer autant de pages annexes qu’on le souhaite.

Plus avancé, on peut insérer ce qui produit un lien de retour automatique vers la page précédente, évitant de la rechercher dans le menu.